Les études de pharmacie détaillée

S’engager dans un cursus MMOPK, c’est s’offrir la possibilité d’exercer dans plusieurs champs liés à la santé : la médecine, la maïeutique, l’odontologie, la kinésithérapie, mais aussi la pharmacie. Lisez ce qui suit pour découvrir précisément, avec l’organisme de prépas Supexam, le contenu des études de pharmacie à Nantes.

Les études de pharmacie

À l’UFR des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Nantes comme dans les autres facultés de pharmacie de France, l’étudiant·e devra compter entre 6 et 9 années d’études pour espérer devenir pharmacien·ne. Supexam vous résume les grandes étapes de ce parcours.

 

Avant la 5ème année : le tronc commun

Le diplôme d’État de docteur en pharmacie, qui traduit la fin des études pharmaceutiques, n’est pas le 1er diplôme post-baccalauréat qu’obtiendra l’étudiant. Les 2 années qui suivront son année en PASS ou en L.AS le ou la conduiront à l’obtention du Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques, reconnu au niveau Licence. Ces deux années de formation sont appelées DFGSP2 et DFGSP3.

 

À partir de la 4ème année, l’aspirant pharmacien étudiera en vue d’un 2ème titre : le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques. La 4ème et la 5ème années sont appelées DFASP1 et DFASP2.

 

Au programme des DFGSP2, DFGSP3 et DFASP1 ? Des enseignements en sciences fondamentales (Chimie, Pharmacologie…), en sciences du médicament (Galénique, Toxicologie…) et en sciences biologiques (Microbiologie, Immunologie…), assortis de stages en officine.

 

 

Au S2 de la 4ème année : le choix d’orientation

C’est en DFASP2 que l’étudiant choisit son orientation, qui lui permettra de préciser son projet professionnel (voir ci-après). Trois possibilités s’offrent à elle ou lui :

  • Officine
  • Industrie et Recherche
  • Pharmacie Hospitalière et Biologie Médicale

 

Toutes imposent le suivi d’une AHU (Année Hospitalo-Universitaire), mais la particularité du parcours Pharmacie Hospitalière et Biologie Médicale est qu’il comprend la présentation d’un nouveau concours : celui de l’internat.

La thèse d’exercice en pharmacie

La rédaction d’une thèse d’exercice est obligatoire pour exercer pleinement le métier de pharmacien. Tant que l’étudiant n’a pas soutenu sa thèse, il ou elle ne peut obtenir son diplôme final et, conséquemment, ne peut être que remplaçant – il ou elle ne peut réglementairement être ni adjoint, ni titulaire.

 

La raison d’être de la thèse en pharmacie

Pour la faculté de pharmacie de Nantes, « la thèse est avant tout, pour l’étudiant, l’occasion d’effectuer un travail personnel, témoin des connaissances et de l’expérience qu’il a acquises. Une thèse se doit d’être un outil pédagogique utilisable par le pharmacien, l’enseignant, l’étudiant… ».

 

Les étudiants peuvent déposer leur sujet de thèse dès le début de la 5ème année. La soutenance, elle, peut se dérouler au cours de la 6ème année, après validation de la 5ème année. En tout état de cause, la soutenance doit avoir lieu dans les 2 années suivant la validation de la 6ème année.

 

À noter : le mémoire du Diplôme d’Études Spécialisées peut tenir lieu de thèse. Ce mémoire DES-thèse peut être soutenu à partir de la 4ème année d’internat, lorsque 6 stages ont été validés.

Les débouchés des études de pharmacie

Les études pharmaceutiques conduiront l’étudiant vers 3 grands parcours :

  • Le parcours officine
  • Le parcours industrie
  • Le parcours internat

 

 

Voici les professions auxquelles chacun de ces parcours destine.

 

Les métiers de la pharmacie en parcours officine

Le parcours officine, comme son nom l’indique, destine principalement au métier de pharmacien d’officine. Il ou elle conseille les patients, dispense et assure la qualité des produits de santé vendus. Le pharmacien répartiteur, lui, achète, stocke et distribue les produits pharmaceutiques auprès des officines et des pharmacies à usage intérieur. Le négociateur grands comptes, enfin, négocie les conditions commerciales, financières et logistiques auprès des laboratoires.

 

Les métiers de la pharmacie en parcours industrie

Le parcours industrie propose de nombreux débouchés, à commencer par le chef de produit. Il ou elle définit, propose et met en œuvre la stratégie marketing de son produit pharmaceutique afin d’assurer un retour sur investissement. Le responsable formulation galénique, pour sa part, supervise une équipe de techniciens et fait part de son expertise tant sur le plan de la qualité que du marketing. C’est aussi ce parcours qui mène au métier d’enseignant-chercheur en pharmacie.

 

Les métiers de la pharmacie en parcours internat

Le parcours internat conduit aux métiers de pharmacien hospitalier, biologiste, ou directeur de laboratoire d’analyses biomédicales. Le premier assure les préparations hospitalières ou officinales, la stérilisation des dispositifs médicaux et l’approvisionnement, et analyse les prescriptions. Le deuxième effectue les prélèvements et analyse les résultats au sein de l’hôpital, et oriente les praticiens sur le diagnostic et le traitement à employer. Le troisième, enfin, réalise les prélèvements, détermine les techniques d’analyse, analyse et valide les résultats, tout en s’occupant de la direction administrative et de la gestion du personnel.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

Page Études santé MMOPK

Page Déroulé PASS

Page Déroulé L.AS

Page Études médecine

Page Études maïeutique

Page Études odontologie

Page Études kinésithérapie

Encore des questions ? Contactez-nous !