Notre prochaine JPO Supexam Nantes se fera le - En attendant nos prochaines JPO, venez poser vos questions en prenant RDV au 02 85 52 60 98.

La PACES à Nantes, c’est terminé

Redoutée – à juste titre – par les aspirants professionnels de santé, la PACES a disparu en 2020.

 

La PACES, c’était quoi ?

La PACES est un acronyme qui signifie Première Année Commune aux Études de Santé. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une année unique que suivaient communément les bachelières et bacheliers cherchant à entrer dans un cursus MMOPK, c’est-à-dire à suivre des études :

  • de Médecine
  • de Maïeutique (pour devenir sage-femme)
  • d’Odontologie (pour devenir chirurgien-dentiste)
  • de Pharmacie
  • de Kinésithérapie

 

L’année se divisait en 2 semestres. Si le 1er semestre ne proposait que des enseignements communs à chacun des 5 parcours MMOPK, le 2nd semestre, lui, imposait à l’étudiant·e de choisir des enseignements spécifiques à un ou plusieurs de ces parcours.

 

Le concours PACES et le numerus clausus

Chaque année, la PACES s’achevait par une épreuve de sélection particulièrement sévère : le concours PACES, ou couramment appelé « concours médecine ». Seul·es les étudiant·es les mieux noté·es pouvaient entrer en 2ème année MMOPK. Ces heureux·ses élu·es faisaient partie du numerus clausus, autrement dit du nombre de candidat·es autorisé·es chaque année par arrêté ministériel à suivre des études médicales. En cas d’échec, les possibilités de redoublement ou de réorientation dépendaient du rang des classements et des notes.

 

Une réforme de l’accès aux études de santé souhaitée par l’Élysée

C’est le discours prononcé le 18 septembre 2018 par Emmanuel Macron qui a porté le premier coup à la PACES. Dirigée vers la transformation du système de santé et intitulée « Prendre soin de chacun », l’adresse du chef de l’État évoquait « une rénovation complète des études de santé ». Le président de la République disait ne vouloir « plus de PACES, cet acronyme synonyme d’échec pour tant de jeunes ». Dont acte : deux ans plus tard, la réforme entrait en vigueur, et la PACES disparaissait de toutes les universités de France.

 

Deux nouvelles voies d’accès aux études de santé à Nantes : le PASS et les L.AS

À cette voie unique ont succédé deux nouveaux chemins menant aux études MMOPK :

  • le PASS, acronyme de Parcours d’Accès Spécifique Santé
  • les AS, acronyme de Licences Accès Santé

 

L’ambition première de ces nouvelles voies ? Diversifier les profils en imposant aux candidat·es d’étudier une matière non-médicale en plus des matières de santé : du droit, de l’histoire, de la psychologie ou encore de l’économie.

 

Mais si à la fois le concours PACES et le numerus clausus ont disparu, la sélectivité reste bel et bien de mise pour les aspirants étudiant·es en santé. « À tous ceux qui pourraient voir dans cette réforme un renoncement à l’excellence tirée aujourd’hui du concours de fin de première année, je leur dis que ce parcours de formation restera sélectif », prévenait Emmanuel Macron. En effet, si le Gouvernement a cessé d’imposer ses quotas, ce sont désormais les universités, en collaboration avec les ARS (Agences Régionales de Santé), qui dictent le nombre d’étudiant·es autorisé·es à rentrer en MMOPK.

Le Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) : admission et sélection

Le PASS est une année où dominent les enseignements liés à la santé mais où l’étudiant·e doit choisir une option non-médicale. L’Université de Nantes propose 11 options :

  • Chimie
  • Économie et gestion
  • Informatique
  • Mathématiques
  • Physique
  • Psychologie
  • Sciences de la vie
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences Humaines et Sociales
  • Sciences pour l’ingénieur
  • STAPS

 

À l’issue du PASS, l’étudiant·e doit avoir validé son année, mais pas seulement ; il ou elle doit faire partie des étudiant·es les mieux noté·es pour espérer accéder à la 2ème année MMOPK de son choix. Les tout meilleurs passent directement en 2ème année MMOPK ; les autres étudiant·es ayant obtenu une note supérieure à celle fixée par l’université doivent, pour leur part, se soumettre à une nouvelle épreuve, orale cette fois-ci.

 

Être admis en PASS sur Parcoursup

L’inscription en PASS s’effectue sur Parcoursup. Les critères généraux d’examen des vœux y sont proches de ceux de la PACES. Parmi ces critères figurent :

  • les notes de 1ère et de Terminale en physique-chimie, en SVT, en mathématiques, en français et en langues
  • les notes de baccalauréat anticipé de français
  • la cohérence du projet de formation au regard du projet personnel et professionnel

La Licence Accès Santé (L.AS) : admission et sélection

Une L.AS est une Licence dans une discipline non-médicale où l’étudiant·e doit suivre une option médicale, aussi appelée « mineure santé ». Contrairement au PASS, l’étudiant·e est donc soumis·e à :

  • une majorité d’enseignements non-médicaux
  • une minorité d’enseignements médicaux

 

L’Université de Nantes propose 10 mentions :

  • Licence Chimie
  • Licence Droit (à La Roche-sur-Yon)
  • Licence Économie et Gestion
  • Licence Mathématiques
  • Licence Physique
  • Licence Psychologie
  • Licence Sciences de la vie
  • Licence Sciences de la vie et de la Terre
  • Licence Sciences pour l’ingénieur
  • Licence STAPS

 

Le mode de sélection est semblable à celui qui s’opère en PASS. L’étudiant·e doit avoir validé son année de Licence, mais pas seulement ; il ou elle doit faire partie des étudiant·es les mieux noté·es pour espérer accéder à la 2ème année MMOPK de son choix. Les tout meilleurs passent directement en 2ème année MMOPK ; les autres étudiant·es ayant obtenu une note supérieure à celle fixée par l’université doivent, pour leur part, se soumettre à une nouvelle épreuve, orale cette fois-ci.

 

Être admis en L.AS sur Parcoursup

L’inscription en L.AS s’effectue elle aussi sur Parcoursup. Les critères d’examen des vœux sont identiques à ceux des Licences disciplinaires concernées. Ces critères sont détaillés sur les fiches Parcoursup pour chacune des Licences.

Prépa PASS et prépa L.AS : s’entrainer pour réussir

Vous l’avez compris : la suppression de la PACES n’a pas mis un terme à la sélection drastique qui s’opère aux portes des études de médecine, de maïeutique, d’odontologie, de pharmacie et de kinésithérapie.

 

Spécialisé dans la préparation aux concours médicaux et paramédicaux, l’organisme Supexam Nantes vous propose une série de formules à suivre pendant votre année en PASS ou en L.AS à l’Université de Nantes, mais également avant, dès la classe de Terminale.

 

Plusieurs prépas médecine adaptées à vos attentes

Pour vous donner toutes les clés de réussite et vous accompagner vers les examens du PASS et des L.AS, nos équipes pédagogiques ont conçu :

  • une prépa dédiée aux élèves de Terminale, à suivre pendant les congés scolaires
  • des stages pré-universitaires, dispensés pendant le mois d’aout précédant l’entrée à la faculté
  • une préparation annuelle PASS, à suivre toute l’année en parallèle des cours du PASS à l’université
  • une préparation annuelle L.AS, à suivre toute l’année en parallèle des cours de L.AS à l’université
  • une préparation annuelle STAPS, dédiée aux étudiantes inscrit·es en Licence STAPS avec Accès Santé

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • réforme PACES doublant
  • réforme PACES 2019 2020
  • réforme médecine 2020

CONTACTEZ-NOUS